hL’association Ancestrale c’est quoi ? 

L’association ANCESTRALE est née en 2005 – 2006 et s’est installée dans une grande bâtisse
« La maison Longue de Fareille »  (voir archive).


Pendant cinq  belles années jusqu’en  début 2011  ce lieu a  vu  se réaliser un cycle de célébration Celtique Gauloise, principalement la célébration des quatre grandes fêtes cardinales de l’année Gauloise, différentes cérémonies,
s’y sont déroulées : Prise de refuge bouddhique, présence et transmission de tradi-praticien  d’inspiration Première et chamanique, des conférences, des stages et la constitution d’une chorale de chants archaïques. 

Au fil du temps une atmosphère d’amitié et de convivialité, c’est développée, ponctuée de grands repas « ripaille » aboutissant à la création du « Cercle Ancestral de Fareille » . 

En mars 2011 l’association a dû quitter ce lieu, l’activité culturelle et sacrée de l’association continuant  dans l’Allier sans structure fixe.

Suite à ce changement et avec le départ de Jean Claude Laurent en Vendée en 2011, une association nouvelle voit le jour sur le littoral atlantique «Ancestrale Vendée » qui a ses activités en sud Vendée en Pays Talmondais. 

Gardien ou destructeur de la vie ?
                                         

 Philosophie

La notion d’Ancestralité que nous développons est un mouvement de la conscience et du cœur qui nous conduit
à considérer l’homme comme un élément de la nature mais pas comme le maître,  possesseur, destructeur et consommateur sans limite des ressources terrestres.

Nous considérons l’homme  comme le gardien de la Terre Sacré.
La terre étant vue comme territoire ancestral, terre mère dont nous devons prendre  grand soin.
Nous combattons pacifiquement et intellectuellement le corpus des schémas mentaux qui nous amènent au malheur de la marchandisation sans scrupule du monde.
Pensée hyper capitaliste de masse qui manipule les peuples pour nous faire accepter l’abaissement de l’homme prisonnier d’un esclavage productif absurde.

Par le caractère sacré de la terre mère, nous considérons qu’il est impossible spirituellement d’aller creuser le sein de notre mère la terre,
les principaux problèmes de destruction de la nature viennent du pillage du sous sol, corps sacré de la Patcha mama :
Effet de serre, pétrole charbon, atome uranium, minerais et terres rares, tous participant à l’empoissonnement de notre biosphère.

L’ancestralité propose un ensemble de solutions rationnelles, spirituelles et éthiques issus de la tradition Première.
Nous œuvrons pour la re-sacralisation des lieux, des espaces, des êtres vivants, en ce faisant nous générons en nous une plus grande conscience du réseau de relation favorable à la vie biologique.

Nous pensons comme les peuples de la tradition que  l’homme dans sa dimension ontologique doit être tout au long de sa vie à l’école de la relation, du réseau de lien de cause à effet dont il est construit  et le choix qu’il a d’être acteur comme gardien ou destructeur de la vie.

Nous participons à une réflexion sur la démocratie non hiérarchique  dans la recherche d’une vie communautaire responsable et singulière s’insérant dans une universalité pacifiée des peuples.

Nous croyons à la solution du jardin planétaire, fait de respect, d’amour des plantes et des animaux, dans une pratique saine de l’agro - pastoralisme.

Nous croyons en l’homme nature ancestral en relation avec les esprits sacrés qui sont en nous et autour de nous..


Lancelot enluminure
Perceval le Gallois de Chrétien de Troyes - 1135 -1183.


Vous avez dit Celtique Gaulois ?


De tout temps la vie génère des constantes universelles, (psychologiques, anthropologiques, religieuses, spirituelles) selon l’histoire propre des peuples et de la géographie. La  richesse, la diversité des cultures  résiste plus ou moins bien à l’uniformisation du monde.

En Europe un continent culturel singulier mérite d’être mieux connu c’est celui du celtisme plus particulièrement gaulois.
Cette culture est inscrite dans la plupart des noms de « lieux-dit » de nos campagnes. Aujourd’hui l’archéologie protohistorique met a jour des vestiges stupéfiants qui renouvellent les fondements de notre histoire ancienne.
Depuis le 18ème siècle, l’étude de la littérature médiévale
Britannique, Irlandaise et Galloise apporte un éclairage sur l’immensité de la mythologie celtique, qui imprègne tout le cinéma, romans, bandes dessinées et jeux qui se rattachent à  l’ « Heroic fantasy » tellement présente à hollywood.
 Il est bon de savoir que le premier roman français « Perceval le gallois » est directement influencé par les légendes
celtiques, puisqu’il décrit les aventures  des chevaliers du roi Arthur !

Notre monde actuel construit sur la culture Gréco latine, puis le christianisme, a du mal, à appréhender la façon de penser d’une société  où le quotidien est susceptible à chaque instant de voir surgir le surnaturel:
Sarabandes d’elfes, de  fées, de gnomes, étranges
jaillissements poétiques,  où les rencontres, les situations laissent percevoir en filigrane, l’apparition des dieux, des déesses, des dragons et autres êtres étranges.

Dans cette perspective, notre association culturelle  s’est donné pour raison, de  retrouver quelques racines de ce monde et vivre certaines réminiscences de cette culture présente éternellement dans notre sol.
 

Retour page Accueil